ANONYME 18e SIECLE

MeF 345

***

Partition MeF 345

 Ah ! Qu'il est doux   Tircis disait l'autre jour

DEUX PETITS AIRS TENDRES Anonyme 18e siècle
  • Ah ! Qu'il est doux de revoir
  • Tircis disait l'autre jour
LANGUE : Français
FORMATION : SAH
NOMBRE DE PAGES : 3

Plus de détails

1,80 €

1,62 € par 20 ex

Cet article n'est pas vendu à l'unité. Vous devez en commander au moins 16 .

Remise sur la quantité

Quantité remise Vous économisez
20 10% Jusqu'à 3,60 €

En savoir plus

  • L'éditeur parisien Christophe Ballard a publié un ensemble de chansons d'amours (airs tendres) pour une, deux ou trois voix. Ces deux pièces de 1711 ont toutes les caractéristiques de l'expression et de l'écriture baroque françaises : harmonie, lignes mélodiques, appuis...

  • La langue de cette époque est riche, évocatrice et à sa façon élégante bien qu'elle paraisse aujourd'hui très maniérée. Les références mythologiques et l'idéalisation de la nature sont également très fréquents dans les chansons baroques. 

  • Ah ! Qu'il est doux de revoir ce qu'on aime,
    Dans le temps même qu'on perd tout espoir
  • De jamais le revoir !
    Quand le plaisir suit une peine extrême,
    C'est un bonheur qu'on ne peut concevoir.

  • Tircis disait l'autre jour
    En caressant sa bergère :
  • Le Printemps est de retour Et vous n'êtes plus sévère.

30 autre(s) produit(s) dans la même catégorie :