DONIZETTI (GAETANO)

Information

DONIZETTI (GAETANO)
  • Gaetano Donizetti (1797-1848), le cinquième fils d’une famille pauvre de Bergame, est avec Rossini, Bellini et Verdi l’un des trois grands compositeurs italiens romantiques du 19e siècle. Donizetti est surtout connu pour ses opéras et son chef-d’œuvre "Lucia di Lamermoor", mais son œuvre couvre tous les genres et revêt toutes les formes : 71 o...
  • Gaetano Donizetti (1797-1848), le cinquième fils d’une famille pauvre de Bergame, est avec Rossini, Bellini et Verdi l’un des trois grands compositeurs italiens romantiques du 19e siècle. Donizetti est surtout connu pour ses opéras et son chef-d’œuvre "Lucia di Lamermoor", mais son œuvre couvre tous les genres et revêt toutes les formes : 71 opéras mais aussi des symphonies, quatuors, quintettes, 28 cantates et de nombreuses compositions religieuses (dont un "Requiem" en 1835, à la mort de Bellini) sans compter les nombreuses pièces de musique de chambre et autres « pièces de salon ».
  • Après son mariage avec Virginia Vasselli en 1828, Donizetti s’installe à Naples, capitale du royaume des Deux-Siciles, où il est directeur musical du conservatoire puis des théâtres royaux de 1828 à 1838. Avec le décès de Bellini à 34 ans (1835), et le retrait de Rossini (Guillaume Tell, 1829), Donizetti, est le maître incontesté de la scène italienne. Il se rend à Paris à l’invitation de Rossini. Il découvre les compositeurs Meyerbeer et Halévy et le « grand opéra » à la française.
  • De retour à Naples, il  y remporte un triomphe en 1835 avec "Lucia di Lammermoor", composé en six semaines selon la légende, d’après un roman de Walter Scott.
  • Les années qui suivent sont particulièrement funestes. La mort lui enlève ses parents et ses enfants, sa fille, suivie de son épouse, victime d’une épidémie de choléra (1837). Déprimé, il cesse d’enseigner et quitte Naples pour Paris.
  • Malgré les critiques de Berlioz à son encontre, la « capitale de la musique » lui réserve un triomphe. La version française de "Lucie de Lamermoor" est créée en 1839 au Théâtre de la Renaissance. Donizetti compose alors une série d’opéras sur des livrets français : "La fille du régiment" (1840), "La favorite" (1840), L"inda de Chamounix" (1842), "Don Pasquale" (1843).
  •  En 1842, l’empereur Ferdinand d’Autriche le nomme maître de chapelle de la cour de Vienne, ("hofkapellmeister", comme jadis Mozart). Donizetti partage alors son temps entre Paris, les grandes villes italiennes et Vienne.
  •  Mais les premières atteintes de la maladie se font sentir. Il ne peut plus marcher, perd la parole. De retour à Paris en 1846, il est interné à l'asile d'Ivry puis transféré à Bergame où il passe ses derniers mois en sombrant dans la folie. Il meurt le 8 avril 1848, en pleine gloire.
  • © Didier Chagnas

Détails

DONIZETTI (GAETANO)  Il y a 2 produits.

Résultats 1 - 2 sur 2.
Résultats 1 - 2 sur 2.