BRAHMS (JOHANNES)

Information

BRAHMS (JOHANNES)
  • Né le 7 mai 1833 dans les bas-fonds de Hambourg, Johannes Brahms est issu d'une famille pauvre. Son père Jakob, musicien itinérant est corniste dans la musique municipale, puis contrebassiste à l’orchestre du Petit théâtre de Hambourg. Il fait donner à son fils des leçons de piano. Son maître lui transmet le culte de Bach, de Mozart et de Be...

  • Né le 7 mai 1833 dans les bas-fonds de Hambourg, Johannes Brahms est issu d'une famille pauvre. Son père Jakob, musicien itinérant est corniste dans la musique municipale, puis contrebassiste à l’orchestre du Petit théâtre de Hambourg. Il fait donner à son fils des leçons de piano. Son maître lui transmet le culte de Bach, de Mozart et de Beethoven.

     Dès l’âge de 10 ans Johannes joue du piano dans les tavernes du port. À 14 ans, il donne ses premiers concerts de piano solo en public et joue ses propres compositions. Ayant l’expérience de la direction de chœur, il se lance dans la composition de Lieder. Tout au long de sa vie, il en écrira près deux cents (leur particularité : importance de la partie piano que la voix semble accompagner)

    En 1853, à 20 ans, Brahms entreprend une tournée de concerts en Allemagne. Il rencontre à Hanovre le violoniste hongrois Joseph Joachim avec lequel il se lie d’amitié (malgré les brouilles et la jalousie). À Weimar, ses contacts avec Liszt, chef de file la « nouvelle école allemande » ne sont pas concluants. En revanche, à Düsseldorf, il fait la connaissance de Robert Schuman et de sa femme Clara, qui l’encouragent chaleureusement.

    Au décès de Robert Schuman (1856) Brahms renonce à épouser Clara et quitte Düsseldorf. Son amitié avec Clara durera jusqu'à la mort de celle-ci.

     Entre 1857 et 1859, Brahms est nommé chef de chœur à Detmold (maître de chapelle de la cour du prince de Lippe-Detmold) et enseigne à des princesses. De cette époque datent une série de pièces vocales et instrumentales dont les Sérénades 0p.11 et 16, ainsi que de nombreux lieder.

     À partir de 1862, Vienne devient la patrie d’adoption de Brahms. Il occupe la fonction de chef de chœur à laWienerSingakademie (Académie de chant de Vienne). Cependant, l’année suivante, il renonce à son poste pour se consacrer à la composition, mais continue à donner des concerts.

     En 1865, il commence la composition de son Requiem allemand op.45 écrit en allemand en hommage à sa mère. La création qu’il dirige en avril 1868 en la cathédrale de Brême, obtient un succès considérable.

     En mai 1896, le décès de Clara Schumann, le bouleverse, alors qu’Il vient de terminer, trois semaines plus tôt, la composition de « Quatre chants sérieux » Vier ernste Gesänge.

    Lors de la mise en terre au Vieux-Cimetière de Bonn, après quarante heures de train, Brahms attrape une grippe qui le cloue au lit. Il meurt d’un cancer du foie le 3 avril 1897, à l’âge de 63 ans.

    Johannes Brahms est inhumé dans le carré des musiciens du Cimetière central de Vienne à côté de Beethoven et de Schubert.

    © Didier Chagnas

Détails

BRAHMS (JOHANNES)  Il y a 17 produits.

par page
Résultats 1 - 12 sur 17.
Résultats 1 - 12 sur 17.