GOUNOD (CHARLES)

Information

GOUNOD (CHARLES)
  • Le compositeur français Charles Gounod (1818-1893) est connu principalement pour ses opéras, ses mélodies et son œuvre religieuse. 
  • Élevé dans une famille d’artistes mélomanes, Charles Gounod obtient le Premier Prix de Rome en 1839. Il réside pendant trois ans à la villa Médicis dirigée par Ingres. Étudiant la musique religieuse, il...
  • Le compositeur français Charles Gounod (1818-1893) est connu principalement pour ses opéras, ses mélodies et son œuvre religieuse. 
  • Élevé dans une famille d’artistes mélomanes, Charles Gounod obtient le Premier Prix de Rome en 1839. Il réside pendant trois ans à la villa Médicis dirigée par Ingres. Étudiant la musique religieuse, il fréquente assidûment la Chapelle Sixtine. Les chœurs lui font grande impression. Il s'imprègne de l'art de Palestrina. 
  • En 1843, il devient maître de chapelle et organiste de l’église des Missions Etrangères à Paris. Après la révolution de1848, il abandonne l’idée d’entrer dans les ordres mais ne renonce ni à sa foi, ni à la musique religieuse : sa dernière œuvre est d’ailleurs un Requiem. 
  • En 1852, il épouse Anna, une des quatre filles de Pierre-Joseph Zimmerman, professeur de piano au Conservatoire de Paris.
  • Attiré par le théâtre, Gounod compose ses premières œuvres lyriques sans grand succès (Sapho,1851. Ulysse, 1852). Mais son cinquième opéra, Faust, 1859, remporte l’adhésion du public et de la critique. En 1864, l’accueil fait à Mireille d’après un poème provençal de Frédéric Mistral est également glacial.

  • Gounod retrouve le succès avec Roméo et Juliette (1867), apogée de sa carrière. Suivent encore quelques œuvres lyriques : "Jeanne d’Arc", "Polyeucte". 
  • À la fin de sa vie, Charles Gounod n’écrit plus que de la musique sacrée, dont plusieurs messes ainsi que deux célèbres oratorios, Rédemption et Mors et Vita
  • Des funérailles nationales lui sont données en l’église de la Madeleine avec, selon son vœu, une messe en grégorien.
  • Pureté, simplicité, sobriété, par son écriture claire et mesurée, Gounod a contribué à la définition du « style français » de la musique française de la deuxième moitié du 19 e siècle et du début du 20°, qui s’oppose aussi bien au bel canto italien qu’au romantisme wagnérien. Ses héritiers sont Georges Bizet, Édouard Lalo, Jules Massenet et Camille Saint-Saëns et les mélodistes « français », Claude Debussy et Maurice Ravel.
  • © Didier Chagnas

Détails

GOUNOD (CHARLES)  Il y a 8 produits.

Résultats 1 - 8 sur 8.
Résultats 1 - 8 sur 8.