S. de BROSSARD

MeF 331a

***

MeF 331a -

DÉJÀ L'HIVER MENACE LA NATURE Sébastien de Brossard (1655-1730)
LANGUE : Français
FORMATION : SAH (3 voix mixtes) + Basse continue
NOMBRE DE PAGES :

2

 

La partition comporte LES AMANTS (air sérieux) VOIR

Plus de détails

1,80 €

1,62 € par 20

Cet article n'est pas vendu à l'unité. Vous devez en commander au moins 16 .

Remise sur la quantité

Quantité remise Vous économisez
20 10% Jusqu'à 3,60 €

En savoir plus

La musique de cette pièce est typiquement d'écriture baroque. Son caractère "paysan" est dans les paroles et certaines tournures françaises maladroites et presque caricaturales de ce qui était considéré comme le parler des campagnes ("je nous gaussions", "dieu marcy"...).

Une pièce très agréable à chanter qu'il est possible de prendre dans sa tessiture d'origine (3 voix d'hommes) ou dans la transposition pour 3 voix mixtes proposée ici.

  • Desja l'hyvar menace la nature,
  • Chacun commence à soufler dans ses doigts.
  • Mais dieu marcy pour chasser la froidure
  • J'avons du pain, du feu, du bois.
  • Ainsi je nous gaussons de l'hyvar le plus pire
  • Et quand bien les frimats n'aurions point de parfin,
  • Quand le froid glaceroit jusques à nostre vin,
  • J'avons du feu, j'avons du vin,

  • Colas, et c'est tout dire.

En savoir plus sur Sébastien de Brossard

3 autre(s) produit(s) dans la même catégorie :