ANONYME (1610)

MeF 522

***

MeF 522 _
L'AUTRE JOUR M'EN REVENANT Anonyme (1610)
LANGUE : Français
FORMATION : SATB
NOMBRE DE PAGES : 2

Plus de détails

1,40 €

1,26 € par 20

Cet article n'est pas vendu à l'unité. Vous devez en commander au moins 16 .

Remise sur la quantité

Quantité remise Vous économisez
20 10% Jusqu'à 2,80 €

En savoir plus

  • Cette chanson de la fin de la Renaissance parle d'amour et d'un... perroquet.
  • Mais lorsque l'auteur parle d'un perroquet sauvage à mettre dans la cage, il ne s'agit pas d'enfermer un volatile exotique...
    • L'autre jour m'en revenant d'un saint pèlerinage
    • Rencontrai à mon chemin dedans un vert bocage
    • La belle qui de longtemps tient mon cœur en servage.
    • Je la priai d'apaiser mon amoureuse rage.
    • Elle me dit en riant, que je n'étais pas sage.
    • Lors, je lui mis dans la main mon perroquet sauvage
    • Qu'elle logea par pitié dans l'amoureuse cage.
    • Il y fut si chaudement, qu'il laissa son plumage.
    • Il en sortit si recru, qu'il en perdit courage.
    • Mais le malheur arriva de notre long voyage
    • Qui nous empêcha tous deux d'en faire d'avantage.

  • Comme pour toute chanson dite "en laisse" Chaque couplet est construit avec la reprise en premier vers du dernier vers du couplet précédent.

16 autre(s) produit(s) dans la même catégorie :