• Nouveau

B. STROZZI

2,56 €

(2,30 € à partir de 20 ex)

Remise sur la quantité

Quantité Remise Vous économisez
20 10% Jusqu'à 5,12 €
Quantité

La quantité minimale pour pouvoir commander ce produit est 16.

100% secure payments

MeF 355 .
Barbara STROZZI (1619-1677) QUEL MISERO USIGNOLO
, Ce malheureux rossignol
LANGUE :  Italien
FORMATION : SATB + BC Chiffrée
NOMBRE DE PAGES : 7

MeF 355 - Barbara Strozzi : Quel misero usignolo, madrigal pour 4 voix mixtes et Basse continue.

Barbara Strozzi (Venise, 1619 - Padoue, 1664), soprano et compositrice italienne, est la fille adoptive (et naturelle) du poète et librettiste Giulio Strozzi qui veille à son éducation et encourage sa carrière musicale. 

Elle étudie la composition auprès de Francesco Cavalli (1602-1676), élève de Claudio Monteverdi (1567 - 1643). Elle sera fortement influencée par ces deux maîtres.

Cantatrice Virtuossima, on la trouve à partir de 1634 associée comme chanteuse, compositrice et inspiratrice à l'influente et secrète Accademia degli Incogniti de Venise.

De puissants mécènes (le doge de Venise Nicolò Sagredo, l’empereur Ferdinand III de Habsbourg, Éléonore de Mantoue, Sophie de Palatinat et de Bohême…) lui assurent soutien et indépendance financière.

Très active, Barbara Strozzi a publié plus de 125 œuvres de musique profane (madrigaux, ariettes et cantates) et sacrée (Sacri musicali affetti, 1655). Les textes sont pour beaucoup écrits par son père adoptif, ou les siens. Ses compositions de musique vocale dépeignent les passions et les douleurs de l'âme avec une poésie et une virtuosité maîtrisées.

 « La Strozzi » est avec la soprano Francesca Caccini (1587-1640) l’une des (rares) compositrices qui, au début du XVIIe siècle, a marqué la musique du premier Baroque italien. 

© Didier Chagnas

MeF 355

La quantité minimale pour pouvoir commander ce produit est 16.